Les actus de Peyrehorade

Les actus de Peyrehorade
Retrouvez toutes les infos sur https://www.pays-orthe-arrigans.fr/amenager-preserver/transition-ecologique/plan-climat-air-energie-territorial-pcaet.html

Un cahier sera mis à disposition à l'accueil de la mairie afin de recueillir les observations du public.
La campagne d’hiver des Restos du cœur prend fin ce vendredi 10 mars. La campagne d’été commencera, en ce qui concerne le centre de Peyrehorade, le 24 mars prochain.
En raison de la baisse inquiétante des réserves de sang, l’Etablissement Français du sang s’apprête à lancer un appel « d’urgence vitale ». La population en age de donner est invitée à venir massivement offrir son sang à la salle d’Aspremont à Peyrehorade.
ASSOCIATION DIAGONALE SAINT-LOUIS BOURGFELDEN
Afin de relancer l'association et d'élire un nouveau bureau,
une assemblée générale extraordinaire se déroulera à la salle du Centre Social Culturel (ancienne mairie), au premier étage, Place Aristide Briand, le vendredi 3 mars 2023 à 19h00.
Les anciens et futurs adhérents sont les bienvenus !
Le mardi 28 février de 9h à 11h30 au Sablot,
venez admirer les animaux landais et encourager les éleveurs avant leur grand départ pour le Salon de l'Agriculture à Paris.
L'ascenseur de la mairie sera en travaux à compter du 20/02/2023.

L'accès aux étages ne sera donc possible que par l'escalier durant 2 à 3 semaines à partir de cette date.

Merci de votre compréhension.
Suite à une déclaration d'infection d'influenza aviaire en élevage à Cagnotte,
la commune de Peyrehorade est placée en zone de protection.

Retrouvez toutes les informations dans l'arrêté préfectoral ci-joint.
Organisé par l'Association des Parents d'Elèves, en partenariat avec la commune, le carnaval se déroulera le samedi 25 février à partir de 14h30 :
- départ du fronton ;
- défilé dans les rues du centre-ville ;
- goûter offert aux enfants par la mairie ;
- spectacle gratuit de la compagnie Txikan à la salle d'Aspremont (buvette sur place).

Nous vous attendons nombreux !
Veuillez trouver sur le plan ci-joint l'emplacement des différents défibrillateurs implantés sur la commune.
Le Centre culturel du pays d'Orthe organise sa journée des livres "Des Livres et Nous" à Cauneille le dimanche 5 février de 9 h à 16 h.

Entrée libre.
A l'attention des responsables des associations :
veuillez trouver en pièces jointes les dossiers de demande de subvention à déposer au plus tard le jeudi 23 février.
Pour toute demande d’autorisation d’urbanisme (Permis de construire, Déclaration préalable, Certificat d’urbanisme…), merci de compléter directement le dossier en ligne sur le site « Guichet Unique ADACL » :
https://www.adacl40.fr/content/demande-dautorisation-durbanisme-en-ligne
Dans le cadre des travaux de maintenance de la végétation aux abords des lignes électriques, ENEDIS a mandaté l’entreprise TRENVI pour la réalisation des élagages aux abords du réseau Haute Tension de notre commune.

Ils seront chargés de prévenir les propriétaires privés concernés et de demander les autorisations d’élagage au préalable.

La signalisation et le balisage du chantier seront réalisés par l’entreprise mandatée.

Retrouvez toutes les informations sur l'élagage dans la plaquette ci-jointe.
Début janvier, un radar a été installé route de Trompe.
Voici quelques informations concernant l’implantation des radars, qui incombe aux préfectures.

Qui décide et finance l’implantation des radars ?
Les propositions d'implantation sont adressées à la Délégation de la Sécurité Routière (DSR) par les préfets de départements. La Direction de la Sécurité Routière étudie ensuite l’intérêt et la faisabilité technique de l'implantation puis procède à l'installation le cas échéant.
Ainsi, le niveau de dangerosité dues aux incivilités routières route de Trompe a été jugé suffisamment élevé dans ce quartier résidentiel de la ville et a donc amené les services de l’Etat en charge de la sécurité routière à y implanter un radar.
Les coûts d’installation et de l’appareil ne sont pas supportés par les communes. L’entretien et les réparations des radars sont financés par les recettes tirées des flashs de ces appareils.
Les amendes collectées pour excès de vitesse, comme toutes les amendes liées au non-respect du code de la route, ne vont pas dans la poche des communes. C’est l’Etat qui les collecte et en redistribue une partie aux régions, lesquelles en redistribuent une partie aux départements… qui eux-mêmes répartissent ce qui reste entre les différentes communes.
Vous l’aurez compris, en bout de chaîne ce montant est infime.
A Peyrehorade cette somme allouée annuellement est utilisée pour créer ou entretenir des aménagements pour améliorer la sécurité routière.