Peyrehorade / Vie pratique / Actualités et Agenda / Actualités / opération démoustication

Opération de démoustication

opération démoustication

Opération de démoustication dans l'avenue du Général de Gaulle et les rues adjacentes
MARDI 8 OCTOBRE entre 23H00 et minuit

RECOMMANDATIONS :
- tenez vous loin des engins de traitement
- fermez les portes et fenêtres pendant le traitement et 1H00 après
- rincez les fruits et légumes du jardin avant de les consommer
- éloignez ou rentrez les animaux et protégez les gamelles pendant le traitement. Couvrez les bassins à poissons. Déplacez vos ruches.
- n'exposez pas le linge
- rincez les jouets et le mobilier de jardin extérieur ne pouvant pas être déplacés ou protégés.
- couvrez les bacs à sable et les piscines.

Une personne contaminée par la dengue a fréquentée le département des Landes (maladie contractée hors département). L'enquête, réalisée par l'entreprise Altopictus pour le compte du Département, sur les lieux concernés par son passage, a permis d'établir le présence du moustique tigre (potentiellement vecteur de la dengue) dans la commune de Peyrehorade.

Conformément au plan national anti-dissémination du chikungunya, de la dengue et du Zika, la cellule départementale de gestion du moustique tigre a déclenché la mise en œuvre d'une opération de démoustication ponctuelle.

Selon le principe de précaution, le plan national anti-dissémination de ces virus prévoit que le Conseil départemental des Landes agisse pour éviter tout risque d'épidémie. Pour cela, une entreprise réalisera le traitement insecticide mardi 8 octobre 2019 entre 23h00 et minuit.
L'équipe de démoustication encadrée par le Conseil départemental procèdera à une pulvérisation spatiale d'insecticide par nébulisation depuis un véhicule motorisé ainsi qu'à des traitements plus ciblés effectués à pied au moyen d'appareils portatifs.
Certains services tels que la collecte des ordures ménagères peuvent être perturbés en raison du traitement.

Rappel :
Le moustique tigre est une espèce invasive et il n’est actuellement pas possible d’envisager son éradication. Les opérations de démoustication permettent de gérer la présence de moustiques possiblement contaminés et présentant un risque pour la santé, mais ne sont pas une solution durable pour réduire la nuisance. Ces opérations n’éliminent pas les œufs, ni les larves de moustiques tigres. Une nouvelle population de moustiques tigres (sains) pourra apparaître après la démoustication. Seule la suppression des gîtes qui permettent la reproduction du moustique autour de son domicile peut avoir un impact durable sur la nuisance ressentie. Les gîtes larvaires sont principalement de petits volumes d’eau (du type seaux, arrosoirs, jouets d’enfant...) non abrités, laissés dans le jardin et susceptibles de recueillir de l’eau. Le moustique tigre ne pond pas dans les zones naturelles de type étangs, ruisseaux, fossés... Chacun, en modifiant son comportement et en adoptant des gestes simples, peut participer à la lutte contre la prolifération des moustiques tigres. Plus d’informations sur le site internet de l’Agence Régionale de santé

CarteLocalisation2019_10_08
  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !